• La gestion du projet et la coordination des actions de l’ensemble du partenariat sont dédiées par l’Université de Montpellier (UM). Elle assure la coordination générale du projet concernant notamment les aspects administratifs et financiers. L’UM s’assure que les objectifs du projet sont atteints dans les délais impartis et dans le respect du cadre défini en concertation avec l’ensemble des partenaires.
  • L’UM s’appuie sur un comité de pilotage qui se réunit 8 fois au cours du projet. Il est composé des représentants des cinq responsables de lot. L’UM et le comité de pilotage rendent compte (sous forme de rapports qui incluent les tableaux de bords, des commentaires et des recommandations) de la gestion aux partenaires du consortium.
  • L’UM met en place une plateforme collaborative (GeNUM) dédiée aux échanges intra consortium (tableaux de bords, documents, rapports, informations relatives à l’avancement du projet, etc.) qui permet à tout partenaire de s’informer sur l’avancement de tous les lots et sous lots.
  • L’UM organise à Montpellier les journées de lancement du projet (décembre 2019). Elle coordonne la réunion intermédiaire organisée  par l’UABT à Tlemcen (mai 2021),  la réunion de clôture organisée par l’UMBB à Boumerdès (octobre 2022) ainsi que les journées de dissémination (juin 2022).
  • L’UM prépare les bilans d’activité ainsi que les rapports intermédiaire et final.
  • Elle s’occupe de faire exécuter par un sous-traitant l’audit externe demandé par l’EACEA.

Les journées de lancement InPROVE se sont déroulées du 4 au 6 décembre 2019 à Montpellier, au sein de l’institut botanique de l’Université de Montpellier. Ces journées ont été l’occasion de se revoir pour les partenaires issus de COFFEE, mais également de découvrir de nouveaux partenaires motivés dès le début de ce projet. Les journées de lancement ont été l’occasion pour l’ensemble des partenaires de se présenter, mais également de découvrir plus profondément la philosophie attendue avec InPROVE. A l’issue de ces journées, l’ensemble des partenaires a pu discuter de l’accord de consortium, découvrir l’intégralité des activités prévues sur le projet.